circonscrire


circonscrire

circonscrire [ sirkɔ̃skrir ] v. tr. <conjug. : 39>
• 1361; lat. circumscribere, de scribere « écrire »
1Décrire une ligne qui limite tout autour. Circonscrire un espace. Géom. Circonscrire un cercle à un polygone : tracer une circonférence qui passe par les sommets de tous les angles du polygone. Circonscrire un triangle à un cercle : tracer un triangle dont les côtés sont tangents au cercle.
2Enfermer dans des limites. borner, limiter. Circonscrire son sujet. cerner. Pronom. Le débat se circonscrit autour de cette idée. Circonscrire l'épidémie, l'empêcher de dépasser une limite. « L'incendie a vite été circonscrit, puis maté » (A. Gide).
⊗ CONTR. Élargir, étendre.

circonscrire verbe transitif (latin circumscribere) Tracer les limites d'un espace : Circonscrire l'endroit où on doit creuser le puits. Délimiter un lieu, déterminer les limites qui l'enferment : On a pu circonscrire le bloc de maisons où s'était réfugié le voleur. Borner, limiter quelque chose à quelque chose : On a circonscrit les recherches à la forêt près du village. Définir une question, un problème avec précision en écartant tout ce qui est marginal. Empêcher l'extension de quelque chose : Circonscrire un incendie.circonscrire (expressions) verbe transitif (latin circumscribere) Circonscrire un cylindre ou un cône à une surface, construire un cylindre ou un cône dont les génératrices sont toutes tangentes à cette surface. Circonscrire un polygone à une courbe ou un polyèdre à une surface, construire un polygone ayant tous ses côtés tangents à la courbe, ou un polyèdre ayant toutes ses faces tangentes à la surface. ● circonscrire (synonymes) verbe transitif (latin circumscribere) Délimiter un lieu, déterminer les limites qui l'enferment
Synonymes :
Borner, limiter quelque chose à quelque chose
Contraires :
- élargir
- étendre
Empêcher l'extension de quelque chose
Synonymes :
- arrêter
Contraires :
- accroître

circonscrire
v. tr.
d1./d Tracer une ligne autour de (qqch).
GEOM Circonscrire un cercle à un polygone: tracer un cercle passant par les sommets de ce polygone. Circonscrire un polygone à un cercle: tracer un polygone dont les côtés sont tangents à ce cercle.
d2./d Donner des limites, mettre des bornes à. Circonscrire un incendie, une épidémie.
d3./d Fig. Cerner, limiter. Circonscrire le sujet d'un ouvrage.

⇒CIRCONSCRIRE, verbe trans.
A.— [L'obj. désigne une surface ou un phénomène qui se propage]
1. Marquer (tout autour) les limites (de). Les balustres de fer qui circonscrivent la lice (L. CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 229). La cour est circonscrite par trois corps de bâtiment (VERLAINE, Souvenirs et fantaisies, 1896, p. 236). L'espace que circonscrivent l'Europe, l'Asie occidentale et l'Afrique du Nord (VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. hum., 1921, p. 213).
En partic., dans le domaine de la peint. Marquer les contours (de). Gauguin, c'était (...) la forme circonscrite dans sa masse par un trait (L. GILLET, Essai sur l'art. fr., 1938, p. 131).
2. Enfermer dans des limites, empêcher l'extension (de). Comme ici l'eau surabonde, l'incendie a vite été circonscrit, puis maté (GIDE, La Marche turque, 1914, p. 404).
P. métaph. Ils [les Romains] étaient parvenus à circonscrire à peu près le foyer de l'insurrection (MÉRIMÉE, Guerre sociale, 1841, p. 105).
En partic. Circonscrire un mal. Un mal inévitable, qu'il faut circonscrire ainsi que la peste, de peur qu'il ne gagne (BONALD, Législ. primitive, t. 2, 1802, p. 117). [Avec un obj. second. qui précise les limites] Il (...) tâche de circonscrire la guerre à l'océan (DU CAMP, En Hollande, 1859, p. 54).
B.— GÉOM. Circonscrire une figure à un cercle. ,,Tracer une figure dont les côtés touchent le cercle`` (Ac. 1932).
P. métaph. Entourer, enfermer :
1. Elle disait les mêmes choses qu'elle aurait pu dire quelques heures auparavant, étant toujours prisonnière dans le même cerceau d'idées pâles, circonscrites par un polygone de ténèbres.
BLOY, La Femme pauvre, 1897, p. 61.
C.— Au fig.
1. [L'obj. désigne des réalités abstr.]
a) Marquer (abstraitement), concevoir les limites ou les contours (de); déterminer; délimiter. Bien circonscrire les idées par une analyse rigoureuse (CONDORCET, Esquisse d'un tabl. hist. des progrès de l'esprit hum., 1794, p. 50) :
2. ... elle s'appliquait à analyser sa douleur, à en circonscrire les contours, à en faire, pour ainsi dire, une chose définie qui se puisse détacher, ...
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 666.
Emploi pronom. Se délimiter. La lutte, d'ailleurs, va peu à peu se circonscrire autour d'un point précis (J. ROSTAND, La Genèse de la vie, 1943, p. 135). Le débat se précisait, se circonscrivait (GUÉHENNO, Jean-Jacques, Roman et vérité, 1950, p. 151).
b) [Souvent suivi d'un compl. d'obj. second.] Enfermer (dans des limites), limiter (à). Circonscrire l'acception du mot dramatique, à ce qui touche véritablement le théâtre et la représentation (DELÉCLUZE, Journal, 1826, p. 324) :
3. ... il [le savant] circonscrit sa curiosité, parce que s'il s'attaquait à l'ensemble du monde, la grandeur de la matière l'écraserait...
J. SIMON, La Relig. naturelle, 1856, p. 139.
2. P. ext., en emploi pronom. [En parlant de pers.] Se limiter :
4. ... dans la sphère indéfinie des possibles, il [l'homme] s'égarera bien plus encore : c'est-là principalement qu'il doit se circonscrire et s'imposer des lois.
SENANCOUR, Rêveries, 1799, p. 145.
5. ... ces instants où l'on se circonscrit en soi, ne percevant rien que le sentiment de son existence...
BARRÈS, Le Jardin de Bérénice, 1891, p. 141.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. circonscrivant. Situé tout autour. Je découvris bientôt la crème de cette boue circonscrivante (QUENEAU, Exercices de style, 1947, p. 99).
Prononc. et Orth. :[], (je) circonscris []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1370 fig. « définir les limites de » (ORESME, Ethiques d'Aristote, B. N. 204, f° 356b ds GDF. Compl.); 1611 part. passé adj. circonscript (COTGR.); 1947 part. prés. adj. circonscrivant (QUENEAU, Exercices de style, p. 99); 2. a) 1550 « limiter un espace » (A. PARÉ, Œuvres, éd. Malgaigne, I, 26); 1792 méd. tumeur circonscrite (Encyclop. méthod. Méd., t. 4); b) 1690 spéc. géom., inf. et part. passé adj. (FUR.); 3. 1790 « empêcher l'extension de qqc. » (MARAT, Les Pamphlets, Supplément de l'Offrande à la Patrie, p. 54). Empr. au lat. class. circumscribere « tracer un cercle autour; enclore, borner, limiter », composé de circum (élément préf. circum-) et de scribere (écrire). Fréq. abs. littér. :133.

circonscrire [siʀkɔ̃skʀiʀ] v. tr. [CONJUG. écrire.]
ÉTYM. 1361; du lat. circumscribere, de circum, et scribere « écrire ».
1 Décrire une ligne qui borne, qui limite tout autour. || Circonscrire un espace. || Circonscrire sa propriété.
Géom. Tracer une figure dont les côtés sont tangents à une circonférence.Circonscrire un polygone à un cercle : tracer une circonférence qui passe par les sommets de tous les angles du polygone. Exinscrit.
2 Abstrait. Renfermer en de certaines bornes. Borner, limiter. || Circonscrire son sujet. || Circonscrire le domaine de ses investigations. || Circonscrire une question.Pron. || Le débat se circonscrit autour de cette idée. Délimiter (se).
(Le compl. désigne un phénomène concret qui menace de s'étendre). || Circonscrire une épidémie, un incendie, l'empêcher de dépasser une limite. Enrayer, freiner, juguler, restreindre.
1 (…) elle se targuait (l'Allemagne) follement de pouvoir, en temps voulu, circonscrire le brasier, faire la part du feu !
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 160.
——————
circonscrit, ite p. p. adj.
|| Courbe circonscrite à un polygone. || Ville circonscrite par des remparts. Entouré.
2 Ce bourg est le chef-lieu d'un canton populeux circonscrit par une longue vallée.
Balzac, le Médecin de campagne, Pl., t. VIII, p. 317.
Incendie rapidement circonscrit.
3 (…) comme ici l'eau surabonde, l'incendie a vite été circonscrit, puis maté.
Gide, Journal, La marche turque, 1914.
Méd. Dont les limites sont bien marquées. || Inflammation, tumeur circonscrite.
4 Au-dessus du poignet, un phlegmon superficiel, bien circonscrit, semble déjà collecté.
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 112.
(Abstrait). || Désirs, besoins circonscrits, bien délimités. || L'esprit humain est circonscrit, enfermé (dans des limites), borné.
5 Je savais, en méditant sur ces matières, que l'entendement humain, circonscrit par les sens, ne les pouvait embrasser dans toute leur étendue; je m'en tins donc à ce qui était à ma portée, sans m'engager dans ce qui la passait.
Rousseau, Rêveries…, 3e promenade.
6 Il y a certains désirs, parfois circonscrits à la bouche, qui, une fois qu'on les a laissés grandir, exigent d'être satisfaits (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XII, p. 131.
CONTR. Élargir, étendre.
DÉR. (Du même rad.) V. Circonscriptible, circonscription.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • circonscrire — CIRCONSCRIRE. v. a. Donner des limites, mettre des bornes à l entour. Dieu est un Être infini qui ne se peut circonscrire, ni par les lieux, ni par les temps. f♛/b] On dit en Géométrie, Circonscrire une figure à un cercle, pour dire, Tracer une… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • circonscrire — Circonscrire. v. a. L s se prononce. Donner des limites, mettre des bornes à l entour. Il n est bon que dans le dogmatique. L activité des Anges est circonscrite. Dieu est un estre infini qui ne se peut circonscrire, ni par les lieux, ni par les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • circonscrire — (sir kon skri r ), je circonscris, nous circonscrivons ; je circonscrivais ; je circonscrivis ; je circonscrirai ; je circonscrirais ; circonscrivant ; circonscrit, v. a. 1°   Décrire une ligne qui borne, qui limite tout à l entour.    En termes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CIRCONSCRIRE — v. a. Donner des limites, mettre des bornes alentour. Il s emploie rarement au propre. Dieu est un être infini, qui ne se peut circonscrire, ni par les lieux, ni par les temps.   En Géom., Circonscrire une figure à un cercle, Tracer une figure… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CIRCONSCRIRE — v. tr. Limiter alentour. Dieu est un être infini, qui ne se peut circonscrire ni par les lieux, ni par les temps. Espace très circonscrit, Très resserré, fort peu étendu. En termes de Médecine, Tumeur circonscrite, Tumeur bien distincte des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Circonscrire — III гр., (avoir) P.p.: circonscrit Обводить, очерчивать Présent de l indicatif je circonscris tu circonscris il circonscrit nous circonscrivons vous circonscrivez ils circonscrivent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • Circonscrire un cylindre ou un cône à une surface — ● Circonscrire un cylindre ou un cône à une surface construire un cylindre ou un cône dont les génératrices sont toutes tangentes à cette surface …   Encyclopédie Universelle

  • Circonscrire un polygone à une courbe ou un polyèdre à une surface — ● Circonscrire un polygone à une courbe ou un polyèdre à une surface construire un polygone ayant tous ses côtés tangents à la courbe, ou un polyèdre ayant toutes ses faces tangentes à la surface …   Encyclopédie Universelle

  • se circonscrire — ● se circonscrire verbe pronominal être circonscrit verbe passif Se limiter à un lieu, à une question, etc. : Tumeur bien circonscrite à la région pariétale. ● se circonscrire (expressions) verbe pronominal être circonscrit verbe passif Courbe… …   Encyclopédie Universelle

  • crire — circonscrire décrire inscrire prescrire proscrire retranscrire récrire réinscrire réécrire souscrire transcrire écrire …   Dictionnaire des rimes


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.